Raspberry Pi : Initialisation & intallation d’un serveur web léger

lundi 24 mars 2014
par  Finizi
popularité : 64%

Le but de cet article est de détailler pas à pas l’installation d’un Raspberry Pi afin de s’en servir comme serveur web léger programmé en Python 2.7 et utilisant le framework Bottle.

Le système doit être installé sur une carte SD. Pour ce faire, on doit utiliser un PC, sous Linux ou sous Windows. Ici, c’est Windows qui sera utilisé, avec les logiciels "Win32DiskImager " & "TightVNC Viewer ".

=> "Win32DiskImager " est un logiciel dit "portable", car il n’est pas nécessaire de l’installer. Une simple copie des fichiers suffit. Par contre, un avertissement de sécurité survient au lancement.

=> "TightVNC Viewer " doit être installé sur le PC Windows. C’est le logiciel client qui se connectera au Raspberry Pi pour déporter clavier, souris et écran du Raspberry Pi vers le PC.


Raspbian

 Télécharger l’image du système

La première chose à faire est de télécharger l’image de la distribution (l’image du système) que l’on va installer. Plusieurs distributions sont disponibles.
La distribution choisie ici est la "Raspbian ". Celle de cet article est en date du 7 janvier 2014. Le fichier a télécharger s’appelle "2014-01-07-wheezy-raspbian.zip"


 Installer l’image sur une carte SD

Une fois le fichier récupéré, il faut le désarchiver (dézipper) afin d’obtenir un fichier ".img".
Il n’est pas possible de copier ce fichier image directement dans la carte SD. Il faut utiliser un logiciel approprié pour cela : "Win32DiskImager".
La carte SD doit d’abord être formatée en "FAT32" par windows.
Lancer maintenant le logiciel Win32DiskImager.

  • Dans le champ "Image File", renseigner le fichier image fraichement désarchivé.
  • Dans le champ "Device", sélectionner la carte SD sur laquelle installer l’image. Ne pas se tromper car cette opération va écraser et donc effacer le contenu existant dans le lecteur sélectionné.
  • Cliquer sur le bouton "Write" et attendre l’annonce de la fin de l’opération.

La carte SD est maintenant prête à être insérer dans le Raspberry Pi.
On trouvera une véritable mine d’information sur cette page du site Mon-Club-Elec


 Démarrer le Raspberry Pi

Après avoir insérer la carte SD dans le Raspberry Pi, y avoir branché un écran, un clavier, une souris et un cable réseau, on termine par brancher l’alimentation.
Le premier démarrage lance l’utilitaire "raspi-config". Si on quitte cet utilitaire, il est possible d’y accéder à nouveau en tapant "sudo raspi-config" dans une fenêtre de terminal.
Dans cet utilitaire, choisir :

  • Expand Filesystem
  • Internationalisation options
    • Locale => fr_FR.UTF-8 UTF-8 taper espace + tab + enter puis confirmer
    • Time zone => Europe / Paris
    • Keyboard => "PC Générique 105 touche" + espace + tab + OK
      Disposition => Autre + Français + Dispo par défaut + pas de compose + non
  • Advanced options
    • Update this tools
    • Enable SSH
    • HostName : taper ici le nom qui sera attribué à la machine.
  • Change User Password => Entrer votre mot de passe. Et surtout, ne pas l’oublier !
  • Enable Boot to : Desktop => sinon, il faudra taper "startx" pour lancer l’environnement graphique.

Il faut maintenant redémarrer le système en tapant "reboot"


 Personnalisation

Certains logiciels installés peuvent ne jamais être utilisés. Les supprimer va permettre de gagner de la place sur la carte SD.
Dans une fenêtre de terminal, taper :

  • sudo apt-get remove scratch (gain de 49 Mo) ;
  • sudo apt-get remove pistore (gain de 23 Mo) ;
  • sudo apt-get remove wolfram-engine (gain de 429 Mo)
  • sudo apt-get remove oracle-java7-jdk (gain de 159 Mo)
  • sudo apt-get autoremove (gain de 25 Mo)

Continuer la mise à jour avec :

  • sudo apt-get update
  • sudo apt-get upgrade

Installer les packages (logiciels) suivants :

  • sudo apt-get install mc => Midnight Commander : un utilitaire bien pratique pour gérer les fichiers et dossiers.
  • sudo apt-get install vino => un server VNC pour accéder à distance au Raspberry Pi quand il n’aura plus d’écran, de clavier ni de souris.
  • sudo apt-get install geany => Un éditeur de texte léger et agréable pour éditer des codes python, du javascript ou du html.
  • sudo apt-get install htop => Un utilitaire pour voir les processus qui tournent.
  • sudo apt-get install dreampie => Un terminal python.
  • sudo apt-get install python-serial => Pour pouvoir utiliser le port USB en Python.
  • sudo apt-get install python-cherrypy3 => un server web multi tâche.
  • sudo apt-get install python-bottle => Le framework utilisé pour batir le site web.

Configurer vino : taper "vino-preferences" dans une fenêtre de terminal. Cocher :

  • Tout autoriser
  • L’utilisateur doit saisir un mot de passe
  • Afficher l’icône seulement si quelqu’un est connecté

Tester Vino en lançant le serveur. taper "/usr/lib/vino/vino-server" dans une fenêtre de terminal.
Pour lancer automatiquement vino au démarrage : taper dans une fenêtre de terminal : sudo geany /etc/xdg/lxsession/LXDE/autostart
Ajouter à la dernière ligne : @/usr/lib/vino/vino-server . Enregistrer et quitter Geany.
Une dernière chose avant d’aller plus loin : connaitre l’adresse IP locale du Raspberry Pi. Pour cela taper "ifconfig" afin de rechercher l’adresse IP. C’est en général quelque chose comme 192.168.x.y.


tight VNC

 Accès à distance

Pour accéder au bureau à distance, il faut lancer le logiciel "TightVNC Viewer" sur le PC Windows. Il est alors nécessaire de saisir l’adresse IP du Raspberry Pi, adresse précédemment récupérée.
Pour avoir un écran distant correct sans écran physique branché sur le Raspberry Pi, il est nécessaire de modifier un fichier de configuration. dans une fenêtre de terminal, taper "sudo geany /boot/config.txt" afin de décommenter et modifier les lignes suivantes :

  • framebuffer_width=800
  • framebuffer_height=600

Il est possible d’utiliser respectivement les paramètres 1280 & 960 pour avoir un écran plus grand, en fonction de l’écran disponible sur le PC Windows.
Ici encore, le site "Mon-Club-Elec " regorge de ressources comme par exemple cette page sur l’accès à distance.


 Pour terminer

On redémarre le Raspberry Pi en tapant "reboot" dans une fenêtre de terminal.
Afin de continuer sereinement à utiliser le Raspberry Pi, il est intéressant de sauvegarder le système tel qu’il est installé. Cela va se faire sur le PC Windows avec "Win32DiskImager" :

  • Retirer la carte SD du raspberry Pi et l’insérer dans le PC Windows
  • Dans le champ "Image File", saisir le nom du fichier dans lequel va se faire la sauvegarde.
  • Dans le champ "Device", sélectionner le lecteur représentant la carte SD.
  • Cliquer sur le bouton "Read" afin de commencer la sauvegarde.
    Le nouveau fichier image peut maintenant être utilisé pour réinstallé votre système personnalisé. Le conserver précieusement.

Il est maintenant possible d’y installer les codes décrits dans les articles suivants :


Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique